设万维读者为首页 广告服务 技术服务 联系我们 关于万维
简体 繁体 手机版
分类广告
版主:白夫长
万维读者网 > 军事天地 > 帖子
▲Huawei ou la guerre froide des télécoms
送交者: 今日雨果 2019年05月09日20:00:09 于 [军事天地] 发送悄悄话

free counters


Huawei ou la guerre froide des télécoms (法语版原文)

https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/huawei-ou-la-guerre-froide-des-telecoms-1004375

小雨注:

请关注 4)Un procès politique | 一场政治审判

& 最后2段红色高亮的文字

~~~~~~~~~~

Par Sebastien Dumoulin

Publié le 28/03 à 07h15Mis à jour le 28/03 à 12h38

Cocorico ! Pour le lancement de son     dernier téléphone vedette, le P30,  Huawei a choisi la capitale française. Ce mardi 26 mars, Richard Yu, le  patron de la branche « smartphone » du géant chinois, a fait le  déplacement à Paris, la ville du design et de la mode. La France  rayonne ! Pourtant, le Quai d'Orsay fait la grimace. A deux pas de la  porte de Versailles, où Huawei fait son show, Emmanuel Macron reçoit     son homologue Xi Jinping . Le moment est particulièrement mal choisi pour parler de Huawei. Le  ministère aurait même fait pression, sans succès, sur l'entreprise pour  qu'elle décale son événement.

Cette fébrilité est révélatrice.  Tout ce qui touche à Huawei depuis quelques mois est explosif. La simple  mention du groupe de Shenzhen embarrasse les politiques     comme les industriels . Ce n'est pas que sa présence soit nouvelle ; Huawei est le deuxième  vendeur de smartphones au monde et le premier fournisseur d'équipements  télécoms - les antennes et autres serveurs qui forment le réseau  téléphonique.

1)La 5G change la donne | 5G,在改变博弈的棋局

Mais le regard porté  en France, comme partout en Occident, sur le géant asiatique a changé à  l'approche de la 5G. La nouvelle génération de réseaux mobiles doit être  déployée à partir de 2020. Elle ne servira plus uniquement à connecter  nos téléphones, mais également toutes les infrastructures du pays : les  usines, les ports, les hôpitaux, les autoroutes… Confier les clefs d'    un réseau aussi stratégique  à un acteur chinois rend les Européens prudents. Et les Américains hystériques.

L'offensive mondiale du chinois Huawei pour reconquérir les marchés                                             Weiliang Shi : « Il n'y a aucune raison que Huawei soit exclu de la 5G »                  

L'Oncle Sam n'a pas attendu la 5G pour se méfier de Huawei. Il a     empêché de facto  les grands opérateurs aux Etats-Unis de se fournir en antennes chinoises. Depuis l'été dernier, il met tous     ses alliés sous pression  pour adopter une ligne dure. Le message est simple : fermez la porte à  Huawei pour vos marchés 5G, il en va de la sécurité du réseau.

2)Un acteur investi en France | 已经在法国投资的1个行动者

Mais  si l'Australie s'est alignée sur la position américaine, l'Europe  tergiverse. Elle hésite à affronter aussi frontalement Pékin. En plus de  l'épineuse question diplomatique, Huawei est un partenaire commercial  de première importance.

Dans l'Hexagone, la moitié des réseaux de  Bouygues et de SFR sont constitués d'antennes Huawei. Changer de  fournisseur pour la 5G nécessiterait de les remplacer, ce qui se  chiffrerait en centaines de millions d'euros - alors même que les  opérateurs sont sous pression financière. Même Orange est largement lié à  Huawei pour ses réseaux mobiles hors de France et pour son offre de  « cloud », qui repose intégralement sur les produits chinois. Le géant  de Shenzen est aussi un client essentiel de certains groupes tricolores.  Pour le grenoblois STMicroelectronics, Huawei représente des centaines  de millions d'euros de commandes annuelles.

En parallèle, le groupe s'est constitué des relais politiques. Il emmène régulièrement des élus en Chine pour visiter     ses installations . Au printemps, un dîner privé organisé au chateau de Versailles par la     France China Foundation  réunissait le président de Huawei et le Premier ministre en personne.

3)Des accusations mal étayées | 证据不足的指控

A l'instar de la France, l'Europe, prise entre deux feux, tente de dessiner une position intermédiaire :     renforcer les prérequis de sécurité  et les tests, sans exclure la Chine des appels d'offres 5G. Une     proposition de loi  en ce sens doit être examinée par l'Assemblée nationale début avril.  Mais ces atermoiements ne sont pas du goût de Washington. Pour les  Etats-Unis, l'affaire est entendue : les équipements Huawei donnent à  Pékin un accès privilégié pour espionner les réseaux étrangers. Comment  un groupe tout juste trentenaire aurait-il pu devenir le champion du  monde des télécoms sans être intimement lié au pouvoir chinois ?

Le problème essentiel est que ces accusations ne sont pas étayées. Les Etats-Unis ont dû ressortir un vieux dossier - celui du     vol d'une partie d'un petit robot  en 2013 dans les laboratoires de l'opérateur américain T-Mobile. Le  seul autre cas documenté d'espionnage est celui de l'immeuble de  l'Organisation de l'Union africaine à Addis-Abeba. Début 2018,     « Le Monde »  révèle que le batiment était piégé par la Chine. Entre 2012 et 2017, le  contenu des serveurs était transmis nuitamment quelque part à Shanghai.  Et le principal fournisseur de technologie     n'était autre que… Huawei .

4)Un procès politique | 一场政治审判

Ces éléments sont très minces. Mais  pour l'administration américaine, la question des preuves est  subsidiaire. L'évolution du cadre législatif chinois, et notamment  l'article 7 de la     loi sur le renseignement  passée en 2017, suffit à clore le débat : si le Parti le demande, Huawei est tenu d'obéir.

Huawei, le géant chinois qui fait peur                                             un réseau aussi stratégique                  

Longtemps sur la réserve,     Weiliang Shi : « Il n'y a aucune raison que Huawei soit exclu de la 5G »  assurant qu'il n'a jamais participé ni ne participera à des activités  d'espionnage… Et le chinois a beau jeu de pointer que les Etats-Unis  sont loin d'être des oies blanches. Les révélations d'Edward Snowden ont  montré que Washington avait écouté     ses plus proches alliés , mais aussi infiltré en 2010 les serveurs de Huawei, dans le cadre  d'une opération baptisée « Shotgiant ». Exactement ce dont ils accusent  les Chinois !

Les Etats-Unis ne nient pas ces opérations de  renseignement. Mais ils assurent que le cadre dans lequel elles sont  menées est très différent, grace à de puissants contre-pouvoirs : presse  libre, justice indépendante... « Quand Apple a refusé de donner      , il est allé devant les tribunaux, pointe un responsable du département d'Etat. Citez-moi une entreprise chinoise qui a assigné le Parti communiste en justice ! »                

Le conflit n'est donc pas tant sécuritaire que  politique. Peu importe les garanties offertes par Huawei, c'est  l'environnement légal chinois qui l'accompagne que vilipende  Washington. « En réalité, il faudrait que la gouvernance de Huawei soit complètement revue pour rentrer dans les standards occidentaux, estime un grand patron du secteur. Mais est-ce que ça arrivera ? » Une nouvelle guerre froide émerge. Si elle porte un habit technologique, elle reste idéologique.

Sébastien Dumoulin


(汉语版译文)


▲围绕华为的电讯冷战是意识形态之战



作者  围绕华为的电讯冷战是意识形态之战 法国报纸摘要 RFI

28日出版的法国全国性大报头版头条的主题各不相同。财经报刊《回声报》重点报道英国首相特蕾莎•梅为英国脱欧方案破釜沉舟的最后一搏;法共《人道报》针对两个月后的欧盟议会选举,梳理不同左翼参选团体试图摆脱欧盟条约束缚的策略;《费加罗报》针对欧盟议会选举,探寻法国传统右翼大党“共和党人”的竞选实力是否出现起色;《解放报》以大版篇幅关注法国圣西尔军校内的种种歧视行为和虐待现象;天主教报刊《十字架报》侧重讨论性侵丑闻冲击下的天主教会如何恢复信徒的信任。《回声报》和《费加罗报》都在国际版发表文章,关注印度军队成功击毁一枚近地卫星的消息。各报也都有一些关于中国的报道。

欧盟需要面对中美拿出自己的宏伟方案

中国国家主席习近平刚刚结束对欧洲的访问。《费加罗报》经济副刊发表对法国经济部长勒梅尔的长篇专访。勒梅尔重申总统马克龙的立场,强调欧洲必须成为一个自主的强大实体,面对中国和美国,要拿出自己的宏伟方案。他表示,此次习近平访欧,无论对于法国与欧盟的关系,还是对于法国与中国的关系来说,都是一次转折。他认为,中国国家主席在气候问题上做出了强有力的承诺,中国因此是法国的一个稳固的伙伴。但彰显实力、甚至不惜分裂欧洲的中国是否可以被看作是伙伴呢?勒梅尔表示,摆在欧洲目前的挑战显而易见。面对中国的一带一路倡议,要么团结,要么分裂。欧洲面对中国必须拿出自己同样雄心勃勃的方案。这个方案就是投资有划时代意义的高科技技术,并保护欧洲利益与价值,应对气候变化,肯定多边主义。勒梅尔不赞成认为欧洲面对中国的雄心无所作为的观点。他强调法国扩大了监督外国投资的机制,欧盟也制定了相关的规则,并加强了反倾销措施。勒梅尔表示,无论是面对中国,还是面对美国,欧洲都面对历史性的转折点:欧洲的政治自主取决于在高科技领域的自主权。

围绕华为的电讯冷战是意识形态之战

法国总统马克龙与德国总理默克尔、欧盟委员会主席容克在巴黎与中国国家主席习近平会谈的当天,中国电讯巨头华为在巴黎为其旗舰手机P30 举行发布会。《回声报》就此发表分析文章指出,几个月以来,华为成为一个敏感词,让政治人物和企业家局促不安。华为不是新来者,已经是世界第二大智能手机出售商,但随着5G 的到来,法国以及西方国家对他的看法开始改变。文章指出,法国与欧洲,在对华为的技术需求以及美国要求抵制的压力中间,试图找出一个折中立场。文章写道,美国不否认美国也曾有截取盟友咨讯或进入华为系统的做法,但强调,从新闻自由、司法独立等角度来说,这两种做法的框架背景不同。美国国务院一名负责人指出:苹果集团为拒绝帮助联邦调查局进入其Iphone手机系统,而走上法庭。谁可以给我举出一家中国企业状告共产党的例子!这篇文章就此指出,因此问题的关键不是安全,而是政治。无论华为给出怎样的保证,华盛顿针对的是中国的法律框架。围绕华为,一场新冷战正在呈现,它虽然披着科技的外衣,但其实是一场意识形态之战。

中国成为稀土进口大国

《解放报》记者注意到中国为了减少污染,正从一个工业稀土出口大国变成进口大国。2018年,中国是电动汽车或手机生产所必需的稀有金属进口最多的国家。文章引述一家工业稀土专业研究机构的数据指出,2018年,中国共出口稀土氧化物5万3千吨,但同时也从美国和缅甸进口这些物资4万1千吨。与2017年相比,增幅达167%。中国也首次成为七种稀土氧化物的纯进口国。文章介绍说,2010年时,中国几乎控制着全球的稀土生产。但最近20年来,中国调整政策。为实现其《中国制造》2025方案,中国希望走出生产者的单一角色,发展高附加值的中、高档工业技术。但是,中国的需求不断提高,中国有可能无法再满足自己的需要。而这些可以用于能源转型的金属的开发附带着环保代价。选择进口,可以既满足需求,又转移污染。

印度成为世界第四个拥有反卫星武器的国家

印度27日宣布成功击毁一枚低轨道卫星,成为继美国、俄罗斯和中国之后,第四个拥有这项技术的国家。《回声报》报道强调印度目前的选举背景,引述孟买一家智库的专家指出,就技术而言,印度原本可以更早些进行这项反卫星武器测试。选择这个时机可会有政治后果。但从地缘政治角度讲,这是一个好时机。《费加罗报》报道也强调,这次测试旨在向世界彰显印度的军事能力。报道指出,中国最近12年来一直在不断提高其反卫星能力。文章引述美国军事情报部门的报告指出,2020年时,中国将会投入使用一种可以从地面击毁低轨道卫星的激光武器。而中国军队文件显示,侦查卫星、通讯卫星和导航卫星届时都可能首当其冲,成为攻击目标。

 http://cn.rfi.fr/中国/20190328-围绕华为的电讯冷战是意识形态之战

~~~~~~~~~~


2019年03月29日 11:08

外行看热闹,内行看门道(1):5G真的很神秘吗? Alex Wang:美国5G优势在技术层面,不在战略层面。 美国可以在技术层面彻底封死华为。如果美国真想干的话。 Re: 华为犯的什么法和孟晚舟被捕 -page-9

外行看热闹,内行看门道(2):道路战 vs 城堡战:: Arm Takes On Intel W/ Neoverse Platforms For Edge, Cloud & 5G, 2019-02-20 Re: 华为犯的什么法和孟晚舟被捕 -page-10



外行看热闹,内行看门道(3):华为其实只是在做外包装而已

大家只要仔细看下面这张图 (Huawei's organization structure & major suppliers),华为其实只是在做外包装而已,红线圈子里的集成电路芯片、光学设备、数据存储设备、EDA设计大型软件包、等等,几乎全是欧美在打天下。

而且,生产集成电路,需要超洁净环境,中国的污染那么严重,去哪里找这么1个环境?


▲外行看热闹,内行看门道(4):Huawei ou la guerre froide des télécoms

外行看热闹,内行看门道(4):▲围绕华为的电讯冷战是意识形态之战




0%(0)
0%(0)
  ▲外行看热闹,内行看门道(4):  /无内容 - 今日雨果 05/11/19 (218)
  ​▲围绕华为的电讯冷战是意识形态之战 - 今日雨果 05/09/19 (348)
  ΔLa guerre froide des télécom - 今日雨果 05/09/19 (329)
  ΔThe telecom cold war around H - 今日雨果 05/09/19 (323)
标 题 (必选项):
内 容 (选填项):
实用资讯
北美最全的折扣机票网站
贝佳药业美国专利【骨精华】消关节痛、骨刺、五十肩【心血通】改善心绞痛
一周点击热帖 更多>>
一周回复热帖
历史上的今天:回复热帖
2018: 大豆和农产品贸易是川普的软肋:山哥1年
2018: 说说Trump撕毁伊朗核条约
2017: 各国应该庆幸台湾有能力却不搞核武
2017: 在新能源战争中,中国悄然取胜
2016: 他们主张的自由竟连一首歌一台晚会都容
2016: 歼31与歼31B四代机同角度对比
2015: 《走進台灣》20150509 中俄联手跨洲扬威
2015: 纪念二战胜利,感恩山姆大叔
2014: 朱雨心: 当兵要当皇军的兵
2014: 外交部官员:越南5天内171次冲撞我国船